Captage des Corneilles

Le captage des Corneilles est utilisé comme ressource en eau brute. Il se situe à l’embranchement des deux routes D63c et RN96, dans le quartier St Eutrope au lieu dit « pipi chat ». Le débit d’eau annuel pompé est d’environ 250 000 m3/an. Cette eau brute de très bonne qualité est envoyée pour traitement à la station de potabilisation de St Eutrope en mélange avec l’eau brute du Canal de Provence, qui y est également traitée. Cette ressource représente environ 2,5% de l’eau brute totale traitée sur la commune.

Conformément à la législation en vigueur (Loi sur l’eau du 30 décembre 2006), au code de l’environnement, au code de la santé publique (article L 1321-2 et R 1321-6 à R 1321-14) il est nécessaire de définir des périmètres de protection autour de ce captage et d’autoriser les prélèvements d’eau en vue de la consommation humaine.

Les périmètres de protection ont pour objectif de préserver les points de prélèvement d’eau brute destinée, après traitement, à la consommation humaine, des risques de pollution ponctuelle et accidentelle provenant des activités exercées à proximité. Ces périmètres, dans lesquels sont édictées des prescriptions particulières, sont de 3 types différents. Ceux-ci sont définis dans l’ordre d’éloignement croissant par rapport au captage et de contraintes décroissantes. L’instauration des périmètres de protection autour des captages destinés à la consommation humaine est une obligation réglementaire qui résulte de l’application du code de la santé publique. Cette démarche doit faire l’objet, dans un premier temps, d’une étude hydrogéologique.
Ainsi et en accord avec l’Agence Régionale de la Santé des Bouches du Rhône la commune a décidé d’engager la procédure de régularisation administrative de ce captage. Dans l’attente de cette régularisation le captage d’eau est à l’arrêt.